Déroulement d’une séance

Déroulement d’une séance et questions réponses.

  1. Quel est le rôle du praticien en hypnose ?
    en tant que praticien nous sommes à même de nous consacrer à votre problématique sur des durées comprises entre 60 et 90 minutes selon le cas. Sur rendez vous.
    La réussite de l’hypnose repose sur une étape cruciale dans le processus de réussite.
    Il s’agit de l’anamnèse, autrement dit, la prise d’informations directement liées à la problématique, tout en décryptant les événements de votre vie, les expériences, traumatismes pouvant être à l’origine de la problématique.
    Ce travail, essentiel est effectué au début, pour déboucher sur une phase de travail sur mesure.
    Pourquoi du sur mesure?
    il est crucial de reprendre dans la phase de travail, des éléments, des mots, des expériences qui vous parlent et correspondent à votre carte du monde.
    Donc en résumé, le premier rendez vous peut très bien être dédié exclusivement à cette découverte si cela s’impose pour dénouer l’origine de ce qui vous amène, une seconde séance étant alors programmée dans la foulée pour cette fois donner lieu à une séance d’hypnose proprement dite et articulée autour de votre spécificité pour répondre au mieux à vos besoins.
    Ceci vaut pour toutes les problématiques y compris la tabagie.
    Après vous avoir mis en EMC (Etat Modifié de Conscience) le praticien vous accompagne vers la phase de travail proprement dite, employant différentes techniques . Pour encore simplifier, son rôle est d’être le médiateur entre deux parties en conflit : Votre conscient et votre inconscient
  2. Qu’est ce que l’Etat Modifié de Conscience (EMC) ?

    L’EMC est un état naturel chez l’être humain, chacun a peut-être souvenir d’un trajet en voiture où il a oublié une partie du trajet ou l’on n’a pas vu le temps passer : cela signifie qu’un état hypnotique s’est installé pendant quelques temps. L’induction hypnotique est un état à la fois de relaxation et d’hyper vigilance, c’est ce que l’on appelle un état modifié de conscience. Rien de plus, vous connaissez déjà cette sensation.

  3. L’hypnose remplace-t-elle la médecine ?
    Soyons bien d’accord ! Ici, nous ne mélangeons pas tout. Nous ne sommes pas des médecins, ici, pas de diagnostiques, pas de traitement. Consulter la médecine conventionnelle est un impératif !
    Prenons l’exemple de la douleur :
    Il se peut que nous ayons le moyen de l’amoindrir ou de la faire disparaître…mais la douleur est un signal fort de votre corps, un avertissement vous prévenant d’un dysfonctionnement ! Ignorer ce fait peut être problématique, car nous traiterions les effets et non la cause sans se préoccuper des effets néfastes !
    L’hypnose est un merveilleux outil ancestral. Mais la médecine conventionnelle, même si elle a des défauts est encore sauf erreur de ma part un passage obligé pour aborder une problématique !
    Une douleur peut cacher une affection grave qu’il convient de traiter conventionnellement.
    Mais une douleur peut être chronique, ne nécessitant ni traitement ni intervention chirurgicale et l’hypnose peut vous éviter le recours au médicaments…ce qui n’est pas si mal !
    C’est pourquoi il est primordial de consulter au préalable. Notre travail, est en aval, pour assister et apporter les bienfaits d’une méthode naturelle, ou en amont pour prévenir les troubles dû au mal être ! Rappelez vous, le rapport étroit entre le corps et l’esprit. Prévenir les problématiques en utilisant la merveilleuse machine qu’est votre inconscient relève de nos compétences. L’esprit est capable d’inter agir sur le corps, et l’inverse est vrai.
  4. Suis-je sous contrôle du praticien ?
    Non au contraire, au cours d’une séance d’hypnose Ericksonnienne vous n’êtes pas voué à la volonté du praticien, vous restez libre de vos pensées et de vos mouvements ! Vous gardez votre libre arbitre ! Vous ne dormez pas en hypnose, vous êtes plutôt en état d’ hyper conscience. Si vous vous endormez, cela peut arriver, nous vous réveillons immédiatement.
    Pour votre confort, chaque séance peut être enregistrée et remise à disposition des patients.
  5. Et la confidentialité ?
    Une séance commence toujours par une phase pendant laquelle nous allons faire connaissance et aborder la raison de votre démarche. Cela implique que l’on aborde des sujets complètement soumis au secret professionnel. En outre, l’échange entre praticien et client doit être basé sur la confiance ; si tel n’est pas le cas inutile de vouloir entreprendre quoi que ce soit ! Nul n’est irremplaçable : je vous orienterais au besoin vers un ou une confrère.
  6. L’hypnose est-elle dangereuse ?
    Si mon cabinet s’effondre sous un tremblement de terre, nous pourrions affirmer que oui…mais à part cela, je ne vois pas !
  7. L’hypnose dite « Thérapeutique » est-elle comparable à l’hypnose de spectacle ?

    L’hypnose dite « Thérapeutique » n’est pas l’hypnose de spectacle que l’on voit à la télévision ! Ici, tout le monde est hypnotisable, alors que l’hypnose de spectacle ne s’adresse qu’au 7 % de la population qui est hyper réceptive. D’ailleurs, pour ces spectacles, une sélection est effectuée en amont du spectacle pour éviter les échecs qui sont inimaginables en direct!
    L’hypnose de spectacle est une autre discipline tout aussi respectable, mais nous ne parlons pas de la même chose du moins dans la finalité.

hypnose thérapeutique dans l'Aude