Libération tabagique

Arrêt du tabac…

arret du tabac

Attention il ne s’agit pas ici d’une publicité racoleuse. En tant qu’ancien fumeur, fils d’un fumeur décédé d’un cancer du poumon à 66 ans, et d’une maman fumeuse décédée à 72 ans indirectement à cause de sa tabagie, je peux parler en connaissance de cause du sujet. Et non seulement je le peux, mais je le veux !
Votre besoins d’arrêter la cigarette ne date pas d’hier, mais il n’a pas toujours été présent en vous ! Bien souvent, c’est jeune que nous tombons dans le piège du tabac  pour « faire comme tout le monde » et

pour être en phase avec son environnement.arreter de fumer par l'hypnose

Pourtant, la jeunesse est synonyme de liberté… mais au moment ou nous nous sommes mis à fumer, à habituer nos neurotransmetteurs à nous rendre accros à la nicotine, nous avons perdu cette liberté… En croyant pourtant que fumer était un droit, une reconnaissance de son autonomie, de …sa liberté…bref, que nous étions grands, enfin !
Et à cette époque nous nous sentions immortels, puissant, et c’est normal !
Mais aujourd’hui, quelques décennies plus tard, vous êtes plus mature, vous avez pris conscience de n’être que de passage sur cette terre. Vos proches ont besoins de vous, maintenant et demain, pourtant demain devient au fil des ans une angoisse, une issue que vous ne voulez pas entrevoir… grâce à qui ?

cliquez ici pour continuer à lire cet article

Pour aller plus loin encore, lisez cet article de ©l'Express.